En Thaïlande des singes esclaves récoltent vos noix de coco

La chose paraît incroyable mais en Thaïlande des singes sont dressés à ramasser des noix de coco pour le plus grand bénéfice de quelques multinationales de l’agro-alimentaire.

L’un de ces groupes, Costco a décidé de mettre un terme à cette pratique dans sa filière d’approvisionnement. Aujourd’hui Dissinews vous propose la traduction d’un article du New-York Post parlant de cette décision. Mais au delà de cela, qu’en est-il en France ? Sommes-nous certain de consommer des noix de coco qui ne sont pas issues de l’esclavagisme de singes ? Dissinews mènera l’enquête dans les prochaines semaines. En attendant, le plus sage serait de boycotter les noix, l’huile et le lait de coco venant de Thaïlande.

Traduction de l’article

Le recours présumé au travail forcé des singes a conduit Costco à cesser de vendre des produits à base de noix de coco fabriqués en Thaïlande.

L’organisation People for the Ethical Treatment of Animals (PETA) traque ce type d’abus depuis 2019, tout en exhortant les détaillants à retirer les marchandises fabriquées par les mauvais acteurs pour décourager cette pratique, rapporte USA Today.

« Aucun bon acheteur ne veut que les singes soient enchaînés et traités comme des machines à cueillir les noix de coco », a déclaré la présidente de PETA, Ingrid Newkirk, dans un communiqué, selon le quotidien.

« Costco a fait le bon choix en rejetant l’exploitation animale, et PETA appelle les récalcitrants comme Kroger à lui emboîter le pas ».

L’enquête de PETA a révélé que les singes enchaînés peuvent cueillir environ 400 noix de coco par jour et sont ensuite mis en cage jusqu’à leur prochain quart de travail, a rapporté la chaîne.

« Ce n’est pas parce que quelque chose est légal ou accepté que cela signifie que c’est OK », a déclaré Kent Stein, responsable de la responsabilité d’entreprise de PETA.

Stein a souligné la promotion active par l’Autorité du tourisme de Thaïlande du « Monkey Center », où les touristes peuvent regarder les primates apprendre à ramasser des noix de coco pour 300 bahts, soit environ 10 dollars. Les enfants peuvent assister au spectacle pour seulement 150 bahts, soit environ 5 dollars.

« Le Centre des singes » a été créé et s’est transformé en une nouvelle attraction touristique qui devient populaire auprès des populations locales et des étrangers. Dans le centre, les singes seront entraînés à ramasser les noix de coco. Chaque session de formation dure environ 4 mois et nécessite un formateur et un étudiant », peut-on lire sur le site web de l’autorité touristique.

« De plus, vous pouvez assister à d’autres spectacles de singes dans le centre », poursuit-il.

L’une des marques retirées de Costco est Chaokoh, fabriqué par Theppadungporn Coconut Co. Ltd, qui nie avoir recours à la main d’œuvre de singe, a déclaré l’entreprise.

L’entreprise a partagé avec le point de vente un document de 14 pages intitulé « Monkey-Free Coconut Due Diligence Assessment » qui affirme que 64 fermes sélectionnées au hasard sur 817 n’utilisaient pas de singes pour la récolte de noix de coco, selon le point de vente.

« Chaokoh, l’un des leaders mondiaux de la production de lait de coco, assure que nous n’utilisons pas de main-d’œuvre de singe dans nos plantations de noix de coco », a insisté la société dans une déclaration, notant que ses fournisseurs ont « signé des protocoles d’accord » selon lesquels la main-d’œuvre de singe ne sera pas utilisée dans leurs fermes.

Walgreens, Food Lion, Giant Food et Stop & Shop ont tous retiré de leurs rayons des produits à base de noix de coco prétendument cueillis par des singes, mais les produits de Chaokoh sont toujours disponibles sur les sites web de Target, Walmart et Kroger, a indiqué le point de vente.

« Ce qui motive vraiment ce changement, c’est que les détaillants ne soutiennent pas le produit, et bien sûr, les clients n’achètent pas le produit. Le fait que Costco soit un acteur majeur devrait avoir un impact », a expliqué M. Stein.

Un représentant de Costco a déclaré qu’ils n’étaient « pas en mesure » de répondre aux demandes de commentaires de USA Today sur la décision et que Walmart et Target n’ont pas dit immédiatement s’ils prévoyaient de modifier leurs fournisseurs de noix de coco.

Kroger, la plus grande chaîne d’épicerie du pays, a insisté sur le fait qu’ils ont « un engagement de longue date en faveur de pratiques commerciales responsables, y compris le traitement des animaux par les humains ».

« Nous avons réengagé nos fournisseurs, ainsi que d’autres parties prenantes, sur cette question pour confirmer qu’ils protègent également le bien-être des animaux », a poursuivi M. Kroger dans une déclaration.

PETA a publié une liste de marques qui n’utilisent pas le travail des singes dans leur production de produits à base de noix de coco. Il s’agit notamment de Daiya, DREAM Coconut Milk et AYAM.

Source: https://nypost.com/2020/10/28/costco-pulling-products-allegedly-made-with-forced-monkey-labor/

Nous soutenir

BTC bc1qv0hnxjvggs803glh40rz26lqy3sqsmwuxtx068

ETH 0xcccF3371BA790635dA3B250179Bef4f3DaA15584