Agenda 21: Ils veulent nous exterminer

« Tous les problèmes de la planète sont la faute des humains qui y habitent » telle est l’idée générale de ce document censé fixer les nouvelles règles de vie écologique du XXIe siècle.

Mais bien entendu, les grandes entreprises qui gèrent les ressources de la planète n’ont rien à voir avec la détérioration et le pillage de la planète.

Ils veulent nous rendre coupables de la  » prétendue non-durabilité  » de la planète, bien que ce soit évidemment une de leurs viles stratégies pour appliquer des lois draconiennes et soumettre la population à leurs volontés et à l’esclavage.

L’Agenda 21 est un accord des Nations Unies pour promouvoir le  » développement durable « , qui s’est tenu à Rio de Janeiro du 3 au 14 juin 1992, où les représentants de 179 pays ont accepté et diffusé un verbiage médiatique, tel que  » Durabilité et développement de l’environnement  » et pour lequel, sous l’égide de ces acronymes, ils ont lancé un programme de réduction de la population.

Parmi les objectifs de l’Agenda 21 figurent:

  • La destruction et la restructuration de la famille.
  • Le contrôle total et absolu des aliments et de l’eau.
  • L’abolition de la propriété privée, conduisant à une soumission totale et à l’esclavage.
  • Quiconque ne se soumettra pas à ses mandats sera éliminé.
  • Dans le cadre de cet agenda et avec l’excuse de la pollution générée par les véhicules, l’utilisation de véhicules privés sera interdite, ne laissant qu’un usage public comme moyen de transport comme moyen de se déplacer dans les zones autorisées et interconnectées entre elles.
  • Sous le faux slogan de la durabilité de la planète, la population sera relocalisée dans certaines zones, avec l’interdiction de cultiver sa propre nourriture.

L’Agenda 21 est un plan global de mesures à prendre aux niveaux mondial, national et local par les organisations du système des Nations Unies, les gouvernements et les grands groupes dans tous les domaines des impacts humains sur l’environnement.

Un euphémisme, car si vous approfondissez sa devise, ce serait plutôt « Nous devons réduire et asservir la population » car pour eux, nous sommes nombreux à être des estomacs inutiles à nourrir.

Des « éco-villages » seront créés qui deviendront un terrain de réclusion gardé et contrôlé en permanence. Les nations touchées par la famine en seront les cibles principales dans un premier temps puis cela se généralisera au reste du monde dans un second temps.

Dans cet accord sous la protection de l’ONU et de l’extrême consumérisme des pays, il a été décidé de mettre en œuvre un agenda génocidaire et esclavagiste.

Nous constatons chaque jour que les mesures et les interdictions se radicalisent, privant les citoyens du monde entier de droits et libertés.

C’est ainsi que le fondateur de CNN a pu se permettre de faire la déclaration suivante dans le magazine Audubon: « Une population totale de 250 à 300 millions de personnes serait idéale ».

Voici une interview dans laquelle Bill Gates prone la réduction de la population mondiale.

Regardez aussi cette vidéo sur les Georgia Guidestones…

Ils veulent nous réduire, nous anéantir, nous faire disparaître de la surface de la terre, ils ont donc un long chemin à parcourir en générant des tremblements de terre … des famines … des pandémies … des pulvérisations … des transgéniques … des vaccins … un travail ardu qui ne s’arrêtera pas tant qu’ils n’auront pas atteint leurs objectifs.

Allons-nous le permettre?

L’Agenda 21 n’est pas une théorie du complot, c’est une réalité.

« UN PEUPLE INFORMÉ EST UN PEUPLE LIBRE »